Construire une épargne est essentiel


Construire une épargne est essentiel !
Jusque là tout le monde est d’accord.
Encore faut-il passer à l’action et savoir comment, quoi faire… tant il est vrai que l’offre bancaire est ridicule. De plus quand les banques vous offrent des revenus “un peu moins ridicules” les frais se chargent de finir de plumer le pigeon (j’aurais quelques belles anecdotes sur le sujet).

Jouer en bourse tout seul, c’est prendre un risque énorme, souvent suicidaire, et n’est donc pas la solution.

Où trouver cette solution idéale ?
C’est en analysant l’évolution du monde qu’on va trouver chaussure à son pied. Voyons comment.

1 – Première source de réflexion :
Il y a aujourd’hui beaucoup de start-ups, avec des ambitions diverses. De la petite entreprise ou boutique qu’un copain veut monter et qui a besoin de fonds, jusqu’à celle qui a la dent longue, et veut entrer en bourse ou se faire acheter comme Skype, Whatsapp, et tant d’autres. Sans doute pas à la portée de tout le monde, mais on va trouver une grande part de la solution idéale.
La petite entreprise qui cherche quelques complément de fond, peut être une excellent opportunité de créer un joli capital de départ. Souvent on va prendre une participation que le fondateur va racheter sous 18 à 24 mois. On peut alors doubler son capital, par contrat, dès le départ. Les prets bancairessont difficiles à obtenir aujourd’hui, et doivent être rembourser chaque mois, ce qui est difficile pour l’entreprise qui démarre. Un rachat à terme, permet de souffler pendant la periode contractuelle ; gagnant-gagnant.

Pour celles qui ont de plus grosses ambitions (imaginez votre capital aujourd’hui si vous aviez mis seulement 100 € il y a 10 ou 20 ans sur Apple ou Facebok, ou Google…) Aujourd’hui, ça peut aller encore plus vite, en 2 à 5 ans. Mais comment les dénicher ?

2 – Deuxième source de réflexion :
Il y a quelques dizaines d’années, ce sont les banques qui nous l’apporte avec le principe des FCP (fonds communs de placements) le problème restant… les banques plus attachées à leur enrichissement qu’à celui de leurs clients, et l’investissement sur des produits déjà en bourse, et offrant donc uniquement la fluctuation du marché, et non une plusvalue liée à une OPA bien menée (le jour et la nuit en matière de rendement)
Toujours est-il que la diversification, donc l’investissement dans plusieurs sociétés est un sujet intéressant puisque limitant considerablement le risque.
Investissons donc sur un panel de sociétés de type start-ups !!!
Comment au travers de Clubs spécialisés dans ce type d’investissement.
Il en existe meme qui sont spécialement dédiés au petit épargnant “écureuil”, une forme de CO-investissement, géré par des professionnels.
Prévoir de réinvestir les plusvalues dans les sociétés du portefeuille proche de leur “maturité” (vente ou OPA) régulièrement pendant 3 à 5 ans pour créer un joli patrimoine.

Notre club préféré :
Angel Business Club
Vraiment adapté au petit épargnant!
Pas de capital de départ, cotisation mensuelle (investie par le club dans l’ensemble des entreprises sélectionnées) minimum de 89€ jusqu’à 990 €, possibilités de souscrire à des offres ponctuelles… plus de 20 entreprises en portefeuille, né en 2011.

Quelques ressources pour mieux comprendre et visualiser les diverses formes de clubs :
Golden-trade co-investissements quelques exemples d’offres de co-investissements, il ne s’agit pas ici d’un club, mais d’investissements directs sur une entreprise parmi une liste
Fonds Régional de Co-Investissement limité aux entreprises d’ile de France et demande des capitaux conséquents
Midicapital – Club-Deal-2015 un autre exemple français investissement minimum 5000 €
Business-angels-77 10 000 / 30 000 € au départ
le club des business angels

NB : Toute forme d’investissement en entreprise présente ses risques, l’important étant de les mesurer. Les clubs investissant dans un grand panel d’entreprises présentant le moindre risque, puisque le plus dilué.

Pour ne rien manquer...

laissez-nous vos coordonnées

Nous respectons votre confidentialité

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *