Que veut dire “etre riche” ? 1


Chacun aura un vision différente de la richesse, guidée par son éducation, son milieu, ses besoins…
En général on voit toujours comme “Riche” ceux qui ont plus, voire beaucoup plus que nous.
Pour un ouvrier un directeur sera riche, un cadre considerera comme riche une profession liberale (avocat, notaire, chirurgien…) qui eux même trouveront leur situation “normale” (puisque leur norme) et verront comme riche un patron du “CAC40”. etc…

Alors qu’est-ce que “etre riche” ?
Est-ce une donnée mathématique ou un sentiment, une impression ?
Vilfredo Pareto, sociologue économiste du début du XXe siècle, disait : “On ne sait pas où commence la richesse, comme on ne sait pas ou débute la vieillesse.”

L’insee aura une approche évidement mathématique, et fera savoir que seul 1% de la population française est riche avec un revenu supérieur à 84 500e par unité de consommation (L’Insee compte une unité de consommation (UC) pour le premier adulte d’un ménage, puis 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans et plus, et 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans).

Mais de nombreuses dans les pays dits “riches” montrent que bien des hauts revenus ont des difficultés de fin de mois, alors que beaucoup de revenus moyens, vivent et bouclent sans problème les fins de mois, partent en vacances et n’ont pas besoin de crédit à la consommation…
Tout le monde sera d’accord qu’on ne peut pas se sentir riche lorsqu’on manque de moyens. Et la définition de l’Insee tombe à l’eau.
LA question reste donc posée : Qu’est-ce qu’être riche ?
Une notion semble faire, sinon l’unanimité, au moins accorder la majorité : La Richesse est une notion de confort.

      avoir plus d’argent qu’on en dépense, ou qu’il ne nous en faut pour vivre y compris satisfaire nos envies et caprices.
      Il est clair qu’on a pas tous les mêmes envies et besoin, et que la notion de richesse est relative.
      Avoir ses revenus assurés, même en cas de longue maladie ou d’incapacité à travailler.
      Encore une notion quelque peu incontestable. S’il est vrai qu’un accident peut toujours arriver, on n’est Riche que dans la stabilité. On n’est pas riche un jour et pauvre le lendemain.

Pouvons-nous donc nous accorder en proposant que :
“On est riche quand on a des revenus passifs supérieurs à nos dépenses, y compris la marge d’accident (voiture cassée, maladie non couverte, incendie et perte de ses biens…)

Pour petre riche, il ne suffit donc pas d’avoir un gros salaire, il faut avoir investi et créé de revenus passifs.
Pourquoi donc ne nous l’apprend-on pas a l’école ?

Pour ne rien manquer...

laissez-nous vos coordonnées

Nous respectons votre confidentialité

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Que veut dire “etre riche” ?

  • finperso Auteur de l’article

    La “meilleure” solution avec des risques très limités (quasi nuls) et accessible au tout petit épargnant, que nous ayons trouvée passe par un Club de “Private Equity”, un club qui investit dans des sociétés privées qu’il mène en bourse.
    Des plus-values moyenns de 400 à 5000% font que même si 80% des opérations devaient foirer (ce qui est tout juste impensable) nous serions encore en grand profit.
    http://bit.ly/1ffSr0R
    Prévoir 4 à 5 ans pour créer un joli patrimoine que la plupart des gens créent en une vie de travail.