Résidence principale : investissement ou pas ? 1


On l’entend souvent celle-là !
“la résidence principale n’est pas un investissement”

Si l’on considère que la richesse c’est générer suffisamment de revenus pour couvrir ses besoins, il faut donner la priorité aux investissements rentables, comme par exemple le locatif.
Oui mais… “Tu l’sors d’où l’argent à investir ?”

Le problème est dans notre culture (encore ! diront ceux qui me lisent régulièrement).
Oui, notre culture, qui nous apprend que la retraite c’est quand on a l’âge (et qu’on peut enfin ne plus rien faire), alors qu’en réalité c’est quand on a les moyens (ce qui ne veut pas dire qu’on ne fait plus rien, ni qu’on n’est plus productif… mais on n’est plus dans l’obligation d’aller “à l’usine” pour payer les factures).
Oui, notre culture qui nous apprend que notre foyer est lié à la pierre, et qu’on passe sa vie dans l’appartement / maison de famille.
Et si nous apprenions à nous détacher du matériel ?
Une bien immobilier n’est que de la pierre ou du béton, mais pas l’âme qui l’habite.

Alors imaginer investir dans un studio à louer (vu les prix, commençons petit) il faut les fonds, et si on ne les a pas et qu’on prend un crédit il faudra 20 ans avant d’avoir un profit !
ouais… pas génial l’affaire. Et puis il faut aussi assurer son toit, loyer ou crédit…

Alors voici notre astuce qui a plusieurs reprise m’a permis de générer des montants conséquents, et ça passe par la résidence principale. Eh oui !

En achetant un bien en piteux état mais avec du potentiel, en le négociant bien, on en fait un bijou et on le revend 2 ans plus tard.
OUI on a vécu dans de la poussière parfois, OUI le confort n’a pas toujours été au rendez-vous, et encore OUI quand on a enfin fini et que son palais est réalisé… il faut partir.
Oui mais on peut avoir doublé la mise et en tous cas fait un 50% de profit facile.

Alors on peut acheter un premier studio cash ou avec seulement un petit crédit…
et on recommence… et oui, encore 2 ans à vivre avec des travaux, et “devoir” partir quand il est enfin prêt, beau…
oui mais… 3 ou 4 coups comme ça, et on n’a plus “besoin” de travailler pour payer les factures.

Pour la petite histoire, il y a environ 35 ans j’ai acheté mon premier studio (pour l’habiter) à Paris… 2 chambres de bonne 15 m² réunies, une arrivée d’eau sur un lavabo et un WC dans un coin de la pièce. 4000 FF à l’époque. J’y ai apporté tout le confort, une micro cuisine à faire pâlir un décorateur, des jeux de miroirs une arche décorative et personne ne croyait qu’il y avait moins de 25/30 m²… moins de 2 ans plus tard… mise a prix 12 000… 3 acheteurs sur place le voulaient et on fait monter les enchères entre eux. Résultat des courses 16 000 FF. Soit 400%

Croyez-vous que j’ai recommencé ?
Et vous maintenant ?

Pour ne rien manquer...

laissez-nous vos coordonnées

Nous respectons votre confidentialité

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Résidence principale : investissement ou pas ?

  • BERENGER

    Excellente réflexion qui arrive à point nommé, car justement je réfléchis à ce type d’investissement… Merci ! Et merci pour ce lien que je lis régulièrement…